La Dépression Périnatale paternelle n'est pas un mythe.
On estime qu'environ 1 père sur 10 est concerné.

Etres-vous concerné ?

On parle très peu de la dépression périnatale paternelle. Etre père ne vous protège pas de la dépression. Pas plus que de parler de stress ou de fatigue, lorsque vous flanchez.

Il existe un outil de dépistage destiné aux futurs-mamans et jeunes mamans : l'EDPS (Edinburg Postnatal Depression Scale).
Cet outil n'est pas encore validé pour les hommes, toutefois il vous donnera une idée de votre statut.   EDPS : ici...

Facteurs protecteurs

 

Il existe des facteurs de risque de développer une dépression périnatale paternelle.

Il existe également des facteurs de protection, notamment :

  • avoir des attentes réalistes

  • avoir une vision réaliste de la gestion du travail et de la famille ainsi que de son budget

  • développer un sentiment de cohérence familiale

  • développer son sentiment d'auto-efficacité parentale

  • garder un équilibre dynamique en accompagnant la transition de sa vie de couple


Durant la séance de préparation à la paternité, nous vous parlerons des facteurs de protection et comment les implémenter simplement, concrètement et avec une satisfaction partagée.
Parce que mieux ne veut pas toujours dire plus.